Après avoir trollé Juppé, un lycéen se retrouve poursuivi en justice !

Publié le 8 juin 2018

Après s’être permis un drôle de troll concernant Alain Juppé sur Twitter, un jeune lycéen est poursuivi en justice.

Il s’appelle Candide, est âgé de 17 ans et n’avait surement pas prévu un tel dénouement à sa petite blague. En effet, le jeune homme a récemment publié sur twitter un montage, sur lequel nous pouvons voir que le maire de Bordeaux, Alain Juppé, souhaite un excellente ramadan à toutes les personnes de confessions musulmanes. Assurant vouloir joué du fait que l’extrême-droite considère Alain Juppé comme étant islamophile.

Problème, le fameux tweet rencontre un tel succès qu’il arrive jusqu’aux yeux du principal concerné. Outré, le mais de Bordeaux décide alors de porter plainte : « Cette usurpation d’identité porte atteinte à la parole et à l’intégrité d’Alain Juppé. On ne peut pas dire tout et n’importe quoi sur lui sous prétexte que l’on se trouve sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’être ferme, d’autant qu’on ne rigole pas sur ce sujet » a notamment assuré son porte parole. C’est à ce moment-là que la machine internet se met en marche. En effet, c’est tout Twitter qui a décidé de se mobiliser en faveur de Candide, portant même son nom en TT France ! Même au sein du groupe LR on ne comprend pas bien comment un homme ayant 35 ans de carrière politique puisse porter un coup comme ça à un jeune de 17 ans.

De son côté, le lycéen assure ne pas suivre la démarche de Juppé et explique qu’il aurait préféré que cette histoire se règle à l’amiable, chose qui n’a même pas été tentée. Résultat, Candide assumera les conséquences de son acte et assure qu’il va laisser la justice faire son travail afin de voir ou tout cela va le mener.