Atteinte d’endométriose, Enora Malagré a décidé de se faire enlever l’utérus.

Publié le 29 décembre 2017
Atteinte d’endométriose, l’ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon Poste, Enora Malagré a annoncé se faire enlever l’utérus.

Au cours d’une interview accordé à Paris Match, la blonde incendiaire Enora Malagré, a faite une déclaration pour le moins surprenante. En effet, celle-ci a avoué souffrir d’endométriose « À l’époque de ‘Touche pas à mon poste’, j’ai fait jusqu’à trois fausses couches par an : ça m’a bouffé la vie ! » a-t-elle ainsi déclaré, avant d’avouer avoir pris la lourde décision de se faire enlever l’utérus.

L’endométriose est une maladie qui se caractérise par la présence de cellules d’origine utérine en dehors de l’utérus, qui réagissent aux hormones lors des cycles menstruels, entraînant notamment de vives douleurs et des saignements.  Peu commune, cette maladie est difficilement détectable et le corps médical peine à faire des découvertes sur le sujet. Les cas les plus extrêmes d’endométriose conduisent ainsi le plus souvent, à l’infertilité : « Je suis atteinte d’endométriose, je ne peux donc pas avoir d’enfants, la maladie est trop avancée. Quand je suis en crise, je peux être HS pendant 48 heures. Alors j’ai pris la décision de me faire retirer l’utérus. À 37 ans, c’est jeune, mais je dois avancer ». a-t-elle également reconnue.