Greg Guillotin avoue avoir truqué une quarantaine de caméra cachées.

Publié le 20 mars 2018

Acculé, Greg Guillotin a avoué avoir truqué pas moins d’une quarantaine de caméra cachées.

De nombreuses personnes risquent d’être déçues. En effet, le YouTubeur star Greg Guillotin a récemment avouer sur les réseaux sociaux avoir bidonné environ une quarantaine de caméra cachées. Problème, alors qu’il était invité sur le plateau de TPMP, le jeun ehomme a reconnu n’en avoir truqué qu’une seule. Or, face à la ténacité d’un autre YouTubeur, Tsukiyo Power, qui a découvert le fake par hasard, a fait plier l’idole de YouTube: « A la base, je suis un très grand fan des caméras cachées de Greg Guillotin. Mais un jour, je suis tombé sur une photo montrant des choses pas très net sur ses pranks et j’ai voulu en savoir plusC’est assez long comme process, mais ça a été beaucoup de déduction et beaucoup de contacts. J’ai aussi reçu par la suite des informations en externe pour étoffer le tout, ce qui rend le résultat encore plus probant« …

Au total ? Ce sont une quarantaine de prank qui ont été faussées. Si cela ne représente que 26 minutes sur les 8h30 de vidéos mise en ligne par Guillotin, le coup est dur.  « Vos réactions, ça me fait mal mais c’est mérité, écrit-il. J’ai été maladroit dans ma réponse. J’ai voulu vous expliquer tout l’envers du décor, tout le travail que ça représente, le nombre fou de tournages jusqu’à avoir la bonne réaction, la problématique de la notoriété grandissante, le fait que ça concernait une minorité par rapport aux 95 % qui sont vrais. Mais voilà, il y a ce « presque », et tous ces éléments qui ne sont pas une excuse. » a-t-il ainsi déclaré.

Quid de sa participation à TPMP ? C’est fort probable. En effet, Hanouna ne devrait pas prendre le risque de continuer à travailler avec lui, sous peine d’être accusé de cautionner ce genre de pratique. Face à tout ce tumulte, le jeune homme et son équipe ont d’ailleurs décidé de prendre un peu de recul et de s’octroyer une pause. De son coté, Tsukiyo Power estime que le principal intéressé n’a pas encore tout dit… « Pour autant, je trouve dommage qu’il n’ait, une fois de plus, pas tout avoué !«