Kanye West se lâche et compare l’esclavage à un « choix » !

Publié le 3 mai 2018

Un nouveau dérapage pour le rappeur américain Kanye West.

C’est ce qu’on appelle une belle boulette. En effet, alors que le rappeur américain a connu une année 2017 franchement compliquée – terminant même à l’hôpital psychiatrique – voilà qu’il opère depuis quelques semaines son grand retour médiatique. Problème, celui-ci ne se passe pas vraiment comme prévu. En effet, il y a quelques jours, Kanye West affichait ouvertement son soutien à son « grand ami » Donald Trump, qu’il a d’ailleurs comparé à un dragon plein d’énergie. Une direction politique qui a déplu à de nombreux fans qui ne se sont d’ailleurs pas gênés pour le lui dire.

Mais « plus grave » encore, Kanye West a commis ce qu’on peut comparer à un sacré dérapage sur l’esclavage. En effet, interrogé par TMZ, le site web américain spécialisé dans les potins people, le rappeur s’est laissé aller à quelques confidences concernant ce qu’il pensait de l’esclavage de snoirs aux Etats-Unis : « On entend parler de l’esclavage qui a duré 400 ans. Pendant 400 ans ? Ca ressemble à un choix. Ce que je veux dire, c’est que pour rester dans cette position alors que nous étions supérieurs en nombre, nous étions mentalement réduits en esclavage. Nous ne pouvons pas être emprisonnés mentalement pendant les 400 prochaines années ». Des petites phrases qui auront ainsi choqué pas mal de monde, bien que Kanye West ait assuré sur Twitter que la plus part des gens ont mal compris ce qu’il souhaitait expliquer. Dans tous les cas, cela ressemble à un sacré badbuzz…