Kanye West et Beyoncé, ont-ils triché sur leurs chiffres de vente ?

Publié le 11 mai 2018

Kanye West, Beyoncé et Jay-Z auraient délibérément triché sur leurs chiffres de vente.

En France, le débat concernant les achats de streaming afin de faire gonfler les chiffres fait rage. En effet, nombreux sont les rappeurs à s’accuser d’avoir recours à de telles pratiques. Si pour le moment, aucun nom n’est réellement sorti, nous devrions en savoir un peu plus au cours des prochaines semaines.

Résultat de recherche d'images pour "tidal"

Aux Etats-Unis, la situation est sensiblement la même puisque, aujourd’hui, nous apprenons que c’est au tour de Kanye West et de Beyoncé d’être accusés. Tout aurait en fait débuté sur Tidal, la plateforme streaming, dirigée par l’ami Jay-Z. Selon une récente enquête, cette plateforme aurait effectivement décidé de gonfler ses chiffres afin d’attirer plus de monde qu’à l’accoutumé. Il faut dire que Tidal est au creux de la vague et souffre face aux géants du domaine, Spotify ou Deezer notamment. Dans les faits, Kanye West aurait été streamé 250 millions de fois en l’espace de 10 jours tandis que Queen B aurait été écoutée pas moins de 306 millions de fois en 15 jours. Des chiffres excellents donc, mais qui ne correspondent pas vraiment à ce que Tidal offre généralement.

Les journalistes au cœur de l’enquête ont d’ailleurs annoncé être en possession d’un document attestant de ces fraudes. Pour le moment, rien d’autre n’a été dévoilé, mais il se pourrait que nous soyons à l’aube d’un grave scandale au sein de l’industrie musicale.