Attention, danger : une pénurie de vin est à prévoir !

Publié le 30 octobre 2017
Selon certains experts, une pénurie de vin pourrait être à prévoir.

La mauvaise nouvelle d’après-weekend est là. En effet, selon certains spécialistes, une pénurie de vin serait à prévoir dans plusieurs pays d’Europe. La France, l’Italie et l’Espagne pourraient notamment en être les principales victimes. Il faut dire que cette année, la production globale de vin a chuté de près de 22 litres, soit le plus faible total depuis le début des années 60. La raison ? Tout simplement la météo. Les gelée suivies de la bague de chaleur observée par le continent européen ont été un véritable frein au bon développement du raisin. De fait, la production a automatiquement chuté. Comparativement, la consommation elle, n’a pas vraiment ralenti (au contraire). L’équation est donc très simple : moins de vin, toujours autant de conso’ et vous obtenez un risque de pénurie.

Heureusement pour nous, cela ne risque pas vraiment de se voir. En effet, cette baisse de la production est en partie compensée par l’arrivée des vins argentins, australiens voir même chinois. Nous devrions donc avoir de quoi boire encore quelques temps… Mais jusque quand ?