Agression dans Koh Lanta : ce que nous savons sur l’affaire

Publié le 15 mai 2018

L’affaire Koh Lanta secoue TF1 et tous les fans de l’émission qui se posent donc de nombreuses questions.

Il y a quelques jours, éclatait ce que nous pouvons désormais appeler « l’affaire Koh Lanta« . En effet, alors que la production et les candidats se trouvaient au Fidji afin de tourner un nouvel opus de l’émission, une agression sexuelle aurait eu lieu, obligeant de fait la production à stopper net le tournage de l’émission. Très vite, les informations tombent alors et les deux candidats seront renvoyés sur Paris afin que la police puisse premièrement, entendre les principaux intéressés avant d’entamer une enquête.

Après plusieurs jours, l’identité de la victime présumée tombe, il s’agit de Candide Renard, 21 ans, fille d’Hervé Renard, ancien entraîneur du LOSC et de Sochaux, mais surtout sélectionneur de l’équipe nationale de football du Maroc. L’agresseur présumé lui, se nommerait Eddie G. Aujourd’hui placé en garde à vue, il assure n’avoir absolument rien fait et se tient prêt à aller en justice afin de laver son nom… Surtout que pas moins de six témoins assurent eux aussi qu’il ne s’est absolument rien passé. D’ailleurs, maître Jérémie Assous, avocat de l’accusé a récemment déclaré : « Aucun motif ne permettait de maintenir mon client en garde à vue. Sa version des faits est parfaitement conforme avec celle des cinq autres personnes qui étaient dans la hutte avec la plaignante Candide Renard. Aucun de ces cinq témoins ne confirme la version de la plaignante. »

Selon Candide Renard, celui-ci aurait profité du fait qu’elle était endormie afin de l’agresser sexuellement.