Et si le réchauffement climatique nous coûtait… Internet ?

Publié le 19 juillet 2018

D’ici à la fin du siècle, internet pourrait disparaître de certaines grandes villes… Notamment aux Etats-Unis.

Internet, menacé ? En effet, selon une récente étude menée par un groupe de scientifique, la montée des eaux pourrait avoir un impact direct sur les câbles internet présent dan les mers et océans. Résultat, de nombreuses villes sont directement menacée par des conséquences qui étaient jusque-là… Totalement mises de côté. Selon les premiers résultats, New York, Miami, Seattle et Los Angeles aux Etats-Unis sont les villes les plus menacées par de possibles coupures d’internet alors que ce sont les sociétés CenturyLink, Inteliquent et AT & T qui sont les plus visées par la montée des eaux. Résultat, d’ici à la fin du siècle, ce pourrait être « le web ciao » !

Pour information, la montée des eaux elle, est réelle puisque entre 1900 et 2000, le niveau des mers et océans de notre belle planète ont augmenté de pas moins de 14 centimètres. La faute notamment à la fonte des glaces – principalement dans l’Arctique – qui es tune conséquence direct de l’industrialisation à outrance de notre société. Un peu plus au sud, dans l’Antarctique, près de 3.000 milliards de tonnes de glace ont disparu depuis… 1992 seulement, faisant augmenter le niveau des mers et océans, de 8 millimètres !