Coupe du Monde : Les russes ont sniffé des cotons-tiges imbibés d’ammoniac

Publié le 10 juillet 2018

Le docteur de la sélection nationale russe est formel : ses joueurs ont sniffé de l’ammoniac !

De nombreuses personnes se sont demandées pourquoi les joueurs russes se sont tenus le nez à la sortie des vestiaires, lors de leur rencontre face à la Croatie. Alors, les joueurs russe, dopés ? La question peut en effet se poser après que le docteur officiel de la sélection nationale ait fait quelques déclarations tapageuses. Ainsi, selon lui, les hommes de Stanislav Tchertchessov ont tout simplement reniflé des cotons-tiges imbibés d’ammoniac à la mi-temps de leur match les opposants à l’Espagne ainsi qu’à la mi-temps de le quart de final, contre la Croatie.

Selon lui, il n’y a d’ailleurs rien de bien fou à ce que cela se fasse puisque de nombreuses autres personnes utilisent cette technique : « Nous parlons de l’ammoniac liquide classique utilisé dans le sport mondial depuis de nombreuses années et par de nombreux pays ». Mais dans les faits, à quoi cela sert-il, de sniffer de l’ammoniac ? Selon la médecine, cela permettrait en fait de stimuler l’activité respiratoire et d’avoir une meilleure oxygénation du sang, résultat, l’endurance s’améliore et la récupération est bien plus rapide.