Au Mexique, la population craque et envoie un violeur présumé aux crocodiles

Publié le 23 avril 2018

Au Mexique, la population a en effet décidé d’en découdre, outrepassant les règles de la justice.

Dans le sud du Mexique, à San Francisco Ixhuatán, dans l’État d’Oaxaca, la population a totalement craqué. En effet, une jeune femme d’une vingtaine d’années se présente au commissariat afin de porter plainte contre un violeur présumé. Donnant toutes les informations nécessaire, elle permettra aux forces de l’ordre de capturer l’individu. Entendu, placé en garde à vue, celui-ci aura finalement la surprise de voir débarquer la famille de la jeune femme et des habitants du village afin de l’emmener de force hors du commissariat.

Résultat de recherche d'images pour "San Francisco Ixhuatán"

Très vite, celui-ci se fera battre en place publique avant qu’une cage, remplie de deux crocodiles ne se présente face à lui. Les habitants du village le jetteront dedans, mais par chance, les crocodiles venaient tout juste de manger. Résultat, ils n’étaient pas très intéressés par cette proie facile. Second « coup de chance », la police se rendra sur les lieux de ce drame afin de calmer les esprits et surtout, de sortir le jeune homme se sont terrible piège. 

Blessé, il sera alors transporté à l’hôpital. Ses jours ne sont pas en danger, mais il gardera quelques séquelles de sa battue. Enfin, il devra rendre des comptes à la justice puisqu’il a été convoqué par le tribunal afin de répondre de ses actes.